La robotique : à quoi ça sert ? Et de plus

Quand on entend l'expression "technologie robotique» on imagine immédiatement des jambes et des bras faits d'engrenages, d'intelligence artificielle ou d'humains métalliques. Savez-vous ce que signifie matière intelligente ? Entrez dans cet article et apprenez tout sur la technologie robotique et comment elle change rapidement le monde.

Technologie-Robotique 2

technologie robotique

La technologie robotique Elle naît de la combinaison de différentes sciences telles que la mécanique, l'électronique, l'informatique ou les systèmes. Cette technologie contribue à fournir les tâches laborieuses qui ne peuvent être effectuées par un seul homme, qui doivent également être réalisées rapidement et avec un minimum d'erreurs. Désormais, les tâches qui étaient auparavant effectuées par une centaine d'hommes et qui prenaient des heures, voire des jours, peuvent être effectuées par un seul robot, se terminant en quelques minutes, avec un minimum d'erreur. C'est l'un des Types de technologie.

De plus, la technologie robotique a réduit les désagréments dans les industries, puisqu'il s'agit d'un "travailleur" qui ne reçoit pas de salaire, fait des heures supplémentaires, sans épuisement, ni pauses ni vacances, dure des années dans l'entreprise, sans prendre sa retraite, ne fait que suivre les ordres.

N'importe qui pourrait penser que ce n'est qu'une question de temps avant que les robots ne remplacent complètement les humains, et même nous dépassent en nous soumettant et en devenant leurs ouvriers. Cependant, rien n'est plus éloigné de la vérité, car cela ne sera possible que lorsqu'un robot sera capable de créer un autre robot plus intelligent, et ainsi de suite à l'infini. À partir de ce moment, l'être humain perdrait le contrôle.

Apport de la technologie robotique

La technologie robotique a été d'une grande contribution dans les domaines de la construction d'hôpitaux, d'écoles, d'automobiles. Peut-être que la technologie robotique permettra dans un avenir pas trop lointain l'existence de la maison aux villes intelligentes.

De manière générale, la technologie robotique est capable de comprendre son environnement et d'effectuer des actions qui lui permettent d'atteindre un objectif pour lequel elle est conçue. Les premières avancées de la technologie robotique ont servi à automatiser les industries. Aujourd'hui, les applications de la technologie robotique vont de l'agriculture aux voyages dans l'espace.

Technologie-Robotique 2

En la década de los años setenta, el uso de la tecnología robótica era principalmente aplicadas por las fábricas automovilísticas de Japón y de Estados Unidos después en los años ochenta, Japón se impulsó para ser el líder en la investigación y desarrollo de la tecnología robótica en le monde. À partir de ce moment, la technologie robotique a commencé à prendre place dans d'autres lignes de production pour automatiser les systèmes.

Avec le développement de la science et de la technologie, de nouveaux matériaux et composants électroniques ont été créés qui ont permis de développer des technologies robotiques plus sophistiquées. De même, le développement de langages de programmation et de schémas algorithmiques de plus en plus complexes a permis à la technologie robotique de devenir plus autonome.

Définition de la technologie robotique

Comme nous l'avons mentionné précédemment, c'est la science qui regroupe différentes branches de la technologie. Son objectif est de concevoir des équipements robotiques capables d'exécuter automatiquement différentes tâches. Aussi qu'ils réalisent des activités simulant le comportement humain ou animal. Tout cela répond aux fonctions qui sont intégrées au logiciel du robot.

Génie robotique

Comme mentionné ci-dessus, concevoir un robot nécessite la combinaison de diverses spécialités d'ingénierie telles que l'électronique, la mécanique, l'informatique, le contrôle, l'informatique ; c'est-à-dire l'ingénierie mécatronique.

L'ensemble de ces spécialités constitue l'ingénierie robotique ou ce qu'on appelle couramment la mécatronique. D'autres branches qui sont intégrées à la mécatronique sont les automates ou les machines à états et l'algèbre.

Technologie-Robotique 3

Grâce à l'avancement de la technologie robotique, de nouvelles disciplines ont émergé comme la mécatronique qui combine l'ingénierie des systèmes, l'ingénierie électronique, ainsi que l'ingénierie mécanique. De même, il a permis l'expansion du contenu des sujets de la même chose.

D'où vient la technologie robotique ?

Le mot slave « robota » est celui qui a baptisé cette technologie et fait référence au travail effectué de manière forcée. Et les premières technologies robotiques dont nous avons des notions remontent au XNUMXer siècle avant JC

Pionniers de la technologie robotique

Les cent conceptions décrites par Ctésibius d'Alexandrie, Philon de Byzance, Héron d'Alexandrie et d'autres, reflétaient différents artefacts capables d'effectuer des actions automatiquement. L'un a initié son action à l'aide du feu, un autre du vent, et enfin, l'autre, d'une pièce de monnaie.

C'est avec les inventions de l'ingénieur espagnol Leonardo Torres Quevedo que le mot "automatique" est appliqué. Parmi ses inventions les plus remarquables figurent la première télécommande sans fil, le joueur d'échecs automatique et la première navette. Bien sûr, ce ne sont là que quelques-unes de ses nombreuses inventions.

L'écrivain et biochimiste russe Isaac Asimov, auteur des trois lois de la robotique, est celui qui a défini la robotique comme la science en charge de l'étude des robots.

Et nous ne pouvons pas parler de technologie robotique sans mentionner Alan Turing qui a jeté les bases de la robotique et de l'intelligence artificielle. Son travail le plus important a été de déchiffrer la machine Enigma des codes nazis. Cela a non seulement garanti la victoire dans la Seconde Guerre mondiale, mais a également permis le changement de technologie, permettant le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Technologie-Robotique 4

C'était précisément pendant la Seconde Guerre mondiale lorsque le monde de la science a progressé de manière exponentielle lors de la création de nouvelles armes, médicaments et technologies qui ont permis des solutions techniques aux problèmes auxquels la réalité de ce moment était confrontée. De nos jours, la technologie robotique continue d'être appliquée pour apporter des solutions aux problèmes de la vie quotidienne.

Les trois lois de la robotique

Comme nous l'avons prévenu auparavant, Isaac Asimov fait un saut extraordinaire dans la robotique, car il parvient à la positionner comme la science responsable de l'étude et de la conception de tout ce qui concerne les robots. Cependant, son héritage ne s'arrête pas là, il va bien plus loin et établit les trois lois de la robotique, auxquelles nous ferons référence ci-dessous :

  1. Un robot ne peut pas nuire à un être humain.
  2. La technologie robotique doit se conformer aux ordres donnés par l'être humain, tant que ces ordres ne sont pas de nuire à un autre être humain.
  3. Un robot doit être conscient de sa propre existence, tant qu'il ne viole pas les première et deuxième lois de la robotique.

Classification de la technologie robotique

La technologie robotique a deux façons d'être classée soit par sa chronologie, soit selon sa structure. Nous commencerons par l'expliquer selon sa chronologie :

par chronologie

Cette classification couvre quatre générations. Chacun d'eux dépendra de la capacité du robot à réagir. En d'autres termes, certaines de ces technologies répondaient aux télécommandes et au fur et à mesure de leur évolution, elles répondaient à la programmation qui les intégrait. Voyons ces générations.

Première génération : robots manipulateurs

Cette technologie robotique est manipulée par un humain remplissant des fonctions simples telles que tenir et déplacer des objets. Vous souvenez-vous dans le célèbre film "Willy Wonka et la chocolaterie" du robot qui a remplacé le père de Charlie ? Celui chargé de placer le couvercle du dentifrice dentaire. C'est l'exemple parfait de ce qu'est la technologie robotique appelée Manipulateurs.

Ce type de technologie a de multiples applications, comme l'étude du DAS (Débit d'Absorption Spécifique). Un liquide spécial qui simule la composition chimique de l'être humain est placé à l'intérieur d'un récipient en forme d'homme.

Un téléphone portable est positionné là où l'oreille serait unifiée et un appel est passé. L'opérateur indique sur un plan cartésien les points exacts où le bras robotisé effectuera les mesures à l'aide d'un programme spécial. Le robot reçoit la programmation et procède à l'exécution des mouvements et à l'obtention des mesures nécessaires.

Cette étude nous permet d'analyser l'effet causé par les rayonnements non ionisants, tels que ceux générés par un téléphone portable sur le corps humain lorsqu'il est exposé pendant de longues périodes. L'utilisation de la technologie robotique est nécessaire pour cette étude en raison de sa précision, toute modification telle que le pouls humain altérerait les résultats de l'étude.

Technologie-Robotique

Deuxième génération : robots d'apprentissage

Comme son nom l'indique, cette technologie observe, mémorise et exécute en fonction de son expérience et de sa base de données. Dans cette génération, les robots se caractérisent par leur apprentissage.

Vous vous demandez peut-être comment un robot apprend-il ? Eh bien, il existe différentes manières d'apprendre les technologies robotiques, l'une d'elles est l'imitation. Le robot observe un opérateur, enregistre ses mouvements et les stocke dans sa mémoire interne, puis tente de les reproduire.

apprentissage renforcé

Des techniques telles que l'apprentissage par renforcement sont également appliquées. De la même manière que les animaux sont entraînés en les récompensant pour avoir exécuté avec succès la commande donnée, les robots sont également renforcés. Le robot exécute sa première commande et au fur et à mesure qu'il obtient des résultats, il améliore ensuite sa prise de décision. Son prix est d'atteindre un objectif délimité, par exemple gagner la partie d'échecs.

Technologie-Robotique

l'apprentissage en profondeur

Une autre façon d'apprendre que la technologie robotique est appliquée est l'apprentissage en profondeur. Ce type d'apprentissage tente d'imiter le comportement neuronal de notre cerveau. Un premier neurone reçoit l'information, de ses capteurs tels que les yeux, le toucher, le goût, l'odorat et l'ouïe, et immédiatement la séquence neuronale entre en fonction pour fournir des informations sur l'événement.

Dans le cas de la technologie robotique, ses capteurs fournissent des informations qu'elle analyse par parties. Prenons comme exemple le cas d'un robot à reconnaissance faciale. Lors de la détection du visage, son réseau cyberneuronal commence par analyser les données les plus élémentaires, les couleurs qui composent ce visage, puis procède au déchiffrement des formes qui le composent, et enfin le segmente en milliers de cadres pour visualiser les détails.

Arbre de décisions

Il présente un schéma qui progresse en fonction des réponses obtenues. Ce type de schéma est très courant dans les algorithmes de programmation de la technologie robotique. Imaginez que vous entrez dans un système de correction de pannes par manque d'internet. La première question du système est « Votre routeur est-il allumé ? Autrement". Lorsque vous indiquez la réponse, vous êtes connecté à un autre schéma de résolution de pannes, et ainsi de suite jusqu'à ce que le problème soit résolu.

C'est ainsi que fonctionnent les algorithmes de calcul programmés dans l'ordinateur ou le cerveau du robot. Lorsqu'il est confronté à un défi, il commence à exécuter ses multiples schémas et enregistre les informations. Enfin, lorsqu'il réussit à trouver la solution, il stocke les décisions qui ont abouti au résultat positif pour réagir plus rapidement la prochaine fois. On peut dire que le robot a appris en fonction de son expérience.

Technologie-Robotique

Troisième génération : robots à commande sensorielle

Ce type de technologie robotique réagit en fonction des informations qu'elle perçoit de ses capteurs, cette action provient des ordres envoyés par son contrôleur ou ordinateur interne. Même lorsqu'il a une programmation préalable, le robot est capable de se reprogrammer en fonction des données qu'il reçoit de son environnement.

Ce type de technologie robotique s'appuie fortement sur ses capteurs pour pouvoir exécuter ses programmes de contrôle. En d'autres termes, au fur et à mesure qu'ils détectent la zone, l'exécution de leurs programmes commence à effectuer les mouvements corrects.

L'exemple le plus basique de cette génération est la ligne noire qui suit le véhicule. Ses capteurs infrarouges captent la couleur noire et donc sa programmation indique qu'il peut continuer à avancer. Lorsqu'il s'écarte de la ligne noire, les capteurs infrarouges transmettent l'écart en ne détectant plus la couleur noire et sa programmation interne procède à corriger sa course.

Quatrième génération : robots intelligents

La différence entre la technologie robotique précédente et la technologie intelligente est que cette dernière indique le processus de progression au contrôleur. Cela permet une meilleure prise de décision qui réagit rapidement et avec précision à l'événement.

Cette technologie robotique a des capteurs plus sophistiqués et des schémas logiques plus complexes que les robots de troisième génération. Fondamentalement, cette technologie robotique a la capacité de s'adapter et d'apprendre de l'environnement qui les entoure.

Par sa structure

La structure de la technologie robotique se définit soit par sa mobilité, soit par sa relation au vivant.

Polyarticulé

Ce sont ceux qui ont un déplacement minimal ou nul et sont idéaux pour effectuer des tâches cardinales très répétitives qui couvrent une zone très large et nécessitent une grande précision. On peut reprendre ici l'exemple du robot du film « Willy Wonka et la chocolaterie ». Il n'avait aucun déplacement et faisait des mouvements cardinaux et répétitifs.

Ces robots servent également à transporter des charges dans un espace réduit. De même, pour effectuer des travaux de précision. En effet, il existe des robots polyarticulés dans le domaine de la construction de cartes électroniques. Ils sont d'une grande aide car ils réduisent le temps de construction et permettent une production de masse.

Móviles

Cette technologie robotique est spécifiquement conçue pour effectuer de grands déplacements. Ils sont principalement utilisés pour l'exploration et le transport. Nous les avons vus dans des zones à haut risque, et même emmenés sur d'autres planètes. Ils ont un niveau technologique relativement élevé et sont capables d'interpréter leur environnement pour s'y adapter.

Le plus connu est peut-être le robot Curiosity, qui se trouve aujourd'hui à la surface de la planète Mars. Sa mission principale est la détection des composants et processus biologiques qui permettent la vie et qui incluent le carbone, l'oxygène, l'hydrogène, le phosphore, l'azote et le soufre.

La détection de la composition chimique de la surface et des processus d'érosion et de formation du terrain fait également partie des objectifs de Curiosity. En plus d'évaluer le processus du cycle de l'eau et la détection des radiations sur la planète.

La vérité est que cela a été possible grâce aux progrès de la technologie robotique. Ceci est un exemple des avantages de la technologie robotique. Dans ce cas, il n'était pas pratique d'envoyer un être humain, car les conséquences de l'exposition aux conditions de la planète pour l'homme ne sont pas connues. Cependant, la seule façon de connaître ces conditions est d'explorer le terrain. Et c'est là que l'assistant par excellence, la technologie robotique, entre en action.

Androïdes

On peut dire que c'est la technologie robotique la plus connue, puisqu'elle a même eu des interprétations au cinéma. C'est cette technologie qui essaie d'imiter le comportement humain. Actuellement, le pays le plus avancé dans cette technologie robotique est sans aucun doute le Japon, qui possède le Musée national des sciences émergentes et de l'innovation à Tokyo, qui abrite les androïdes les plus réels et les plus célèbres au monde.

Le but des androïdes est d'imiter à la fois le comportement et le comportement physique et humain. Cela signifie qu'ils imitent les mouvements moteurs de l'homme et essaient également d'imiter sa capacité mentale, d'évaluer et de répondre de manière autonome.

Alors pourquoi les androïdes n'arrivent-ils pas à être comme les humains ? Même si les androïdes nous surpassent dans certaines capacités, comme la résolution plus rapide de problèmes mathématiques, il leur manque quelque chose qui est impossible à fournir, une conscience.

Si nous nous souvenons du robot protagoniste du film «Wall-E», nous observons ce qui le rend différent des autres robots. Il se distingue par la capacité d'avoir des sentiments parce qu'il les a développés volontairement, non parce qu'ils faisaient partie de sa programmation. Il était capable d'apprécier les étoiles, de sympathiser avec cet animal inhabituel et de connaître ses besoins fondamentaux. Tout cela parce qu'il était conscient de son existence et de son environnement. C'est la différence la plus élémentaire entre la technologie robotique et l'être humain.

Gynoïde contre Android

Le terme gynoïde fait référence aux androïdes d'apparence féminine, tandis que le terme androïde s'applique principalement aux androïdes d'apparence masculine. Cependant, c'est une chose occasionnelle, car ils sont généralement appelés androïdes, quelle que soit leur apparence.

Le premier Android a été présenté au public en 2005 au Japon. C'était un androïde féminin ou gynoïde capable d'effectuer des gestes tels que respirer, cligner des yeux, bouger les mains et bouger la tête. Puis Ever-1 est apparu en Corée du Sud, capable de bouger ses lèvres en synchronisation avec le discours du robot et d'établir un contact visuel pendant la conversation.

zoomorphe

Cette technologie robotique cherche à imiter la biomécanique des êtres vivants. En d'autres termes, le mouvement effectué par les animaux.

L'agence américaine DARPA se concentre sur le financement de la recherche et du développement de projets de technologie robotique axés sur la défense. L'AlphaDog est l'un de ses projets les plus remarquables.

Ce robot a pour mission de suivre son soldat de tête, portant des charges allant jusqu'à cent quatre-vingt (180) Kg sur trente (30) Km. Tout cela en parcourant des terrains difficiles tels que la glace, les rochers, les dénivelés et autres. Il a une agilité impressionnante pour retrouver l'équilibre, sauter ou éviter des obstacles, monter des escaliers et se relever d'une chute, en étant très silencieux.

Tous ces mouvements semblent imiter un chien ou un mulet. Son mouvement, si organique et similaire aux mouvements biologiques, a eu un grand impact sur la plateforme YouTube, puisque sa vidéo promotionnelle a réussi à atteindre des millions de vues.

Hybrides

Ce sont toutes ces technologies robotiques qui combinent plus d'une des caractéristiques mentionnées ci-dessus.

technologie robotique industrielle

L'un des secteurs les plus favorisés est le secteur industriel. Le concepteur du premier appareil industriel était George Charles Devol. Il est communément crédité d'avoir inventé la robotique, et donc d'avoir conçu les premiers robots.

George Charles Devol, est né en 1912 aux États-Unis, dans la ville du Kentucky. Il a toujours montré ses capacités intellectuelles.

Dans les années XNUMX, George Charles Devol a conçu son premier appareil programmé et s'est caractérisé par sa réponse facile aux invites du logiciel. En d'autres termes, il s'est adapté facilement.

Cela marquerait le début de la conception des machines programmables. Pour favoriser le développement de robots intelligents, il s'associe à Josefh Engelberger et parvient à créer une société – Unimation – dédiée à la conception et à la fabrication d'appareils intelligents.

Automatisation des processus

Comme nous l'avons mentionné précédemment, l'un des secteurs les plus favorisés a été le secteur industriel. La technologie robotique a contribué à automatiser les processus de fabrication et de fabrication dans différentes industries.

Ces appareils intelligents sont conçus avec des logiciels qui répondent aux différents processus de la chaîne de production. Cependant, ces dernières années, les progrès technologiques ont augmenté la capacité de ces appareils intelligents.

Parmi les technologies intégrées aux robots qui ont permis d'optimiser leurs fonctions figurent la vision artificielle et l'intelligence artificielle.

Ces robots ont été conçus pour pouvoir exécuter des fonctions complexes qui représentent un risque pour l'humanité. De même, ils sont capables d'effectuer des tâches exigeant des efforts et de nature répétitive.

Ces machines ont l'avantage de ne pas être affectées par des facteurs typiques de l'être humain tels que la fatigue, la faim, la soif, le sommeil, les maladies, la fatigue, entre autres.

Parmi les caractéristiques qui se démarquent dans ces appareils, c'est précisément leur conception, car ils disposent de plusieurs bras et axes qui leur permettent de tourner, s'adaptant aux besoins de l'industrie. Par conséquent, ce sont des machines polyvalentes qui peuvent exécuter des fonctions telles que le placement de pièces, l'assemblage, le soudage, la réalisation de cartes tridimensionnelles des composants à souder, les activités de transport et un nombre multiple de fonctions qui réduisent le risque d'erreurs dans la chaîne d'approvisionnement. .

Pays leaders dans la technologie robotique

Le Japon était à la tête de l'utilisation de la technologie robotique dans l'industrie. Cependant, la Chine parvient à prendre les devants dans l'implantation de robots dans ses industries. Actuellement, le pays asiatique compte cent quarante-huit mille (148.000 38) appareils intelligents dans ses industries, ce qui représente trente-huit pour cent (XNUMX %) des technologies intelligentes mises en œuvre dans le secteur industriel dans le monde.

Cependant, la lutte pour le contrôle du marché mondial à laquelle la Chine et les États-Unis sont confrontés pourrait représenter un frein au développement de nouveaux appareils intelligents dans le secteur industriel. Dans le cas où cette guerre économique s'apaiserait, la Fédération internationale de robotique prédit que la Chine pourrait développer jusqu'à XNUMX robots pour XNUMX XNUMX habitants.

technologie de la robotique de service

La technologie des services robotiques est cette branche de l'ingénierie robotique chargée de concevoir des dispositifs intelligents qui permettent de fournir des services aux êtres humains et donc d'améliorer leur qualité de vie.

L'objectif de la technologie de la robotique de service est d'effectuer des activités automatisées d'une manière qui empêche les personnes de se blesser, de tomber malade et d'optimiser le travail. Ces fonctions mécaniques peuvent être réalisées dans des environnements dangereux ou qui ne maintiennent pas une propreté adéquate pour l'humanité, elles peuvent aussi être répétitives ou stressantes.

Ce type de tâches chez un être humain pourrait représenter des blessures ou des maladies, donc l'utilisation de ces appareils intelligents est d'une réelle importance.

De son côté, la Fédération Internationale de Robotique propose une définition d'un robot comme

"Équipement qui effectue des tâches utiles pour les personnes ou les équipements, à l'exclusion des applications d'automatisation industrielle"

Caractéristiques

Parmi les caractéristiques de la technologie de la robotique de service figure la capacité de ces appareils à fonctionner de manière partiellement ou totalement autonome. Cette capacité est due à la conception de logiciels intelligents qui ont été intégrés grâce à l'intelligence artificielle, ainsi qu'à la vision artificielle.

Ces types de composants, en raison de leur capacité à effectuer des tâches complexes, ont apporté des solutions à l'industrie et aux différents domaines de travail.

Il ne fait aucun doute que la technologie de la robotique de service est celle qui a été la plus mise en œuvre dans le monde, car elle offre de multiples fonctions et applications. L'utilisation de ces robots intelligents ouvre une gamme d'opportunités commerciales pour l'appareil productif. Parmi les domaines qui ont bénéficié de la technologie de service, nous pouvons citer :

  • le domaine de la médecine
  • Le secteur militaire, de sécurité et de défense
  • Courrier ainsi que transport de matériaux
  • Les activités domestiques telles que la cuisine, le nettoyage, entre autres.
  • Hospitalité

Robots de messagerie et de transport

La diffusion d'appareils intelligents remplissant des fonctions de messagerie a été conçue pour répondre au manque de personnel qualifié pour les services de transport et de messagerie.

Parmi les bénéfices pour les industries figure la réduction des coûts et l'amélioration de la qualité du service dédié à l'envoi de colis, qui a connu une augmentation significative grâce aux ventes en ligne, essentiellement portées par des organisations de renommée mondiale telles qu'Amazon et Alibaba.

Quels avantages la technologie robotique apporte-t-elle ?

Comme nous avons pu le constater, la technologie robotique a de multiples applications qui ont permis à l'homme d'avoir une avancée impressionnante dans le monde de la science et de la technologie. La technologie robotique est devenue un compagnon indispensable dans des disciplines telles que l'éducation, la médecine, la recherche, les industries, les arts militaires, et même pour apporter du confort dans la vie quotidienne.

La technologie robotique a permis le développement de systèmes automatisés autonomes. C'est possible, car ils sont capables d'interpréter leur environnement et de prendre des décisions en fonction des informations qu'ils reçoivent.

Principaux pays et leurs intérêts

Les principaux pays qui soutiennent et développent la technologie robotique considèrent qu'aucun service ne pourra échapper à cette technologie. De l'assistance aux personnes âgées, l'attention au public dans les restaurants, les hôtels et les banques sont quelques-uns des services que la technologie robotique fournit aujourd'hui dans des pays comme le Japon.

Il existe différentes approches pour ce que la technologie robotique est appliquée. Par exemple, aux États-Unis, les principaux développeurs de cette technologie sont l'industrie et les institutions militaires. Alors qu'au Japon ses principaux promoteurs sont le gouvernement, l'industrie automobile et l'industrie électronique.

On pense que la technologie robotique sera en mesure de déplacer plus de la moitié des emplois qui existent actuellement et sont occupés par des humains. En effet, la technologie robotique, après avoir récupéré l'investissement, ce sont des employés qui ne reçoivent pas de salaire, ne cotisent pas, ne paient pas d'impôts, n'ont pas de vacances.

La technologie robotique pourra-t-elle remplacer l'humain ?

Il est inévitable de se demander si la technologie robotique sera un jour capable de remplacer complètement le travail humain. Dans des pays comme le Japon, la population active est très faible car ses habitants sont principalement des personnes âgées, c'est pourquoi il est devenu essentiel que la technologie robotique rejoigne leurs rangs d'employés.

Cependant, ils ont trouvé un équilibre qui a porté ses fruits dans le développement de leur industrie. Ils ont combiné la force de la technologie robotique avec la main-d'œuvre humaine. Cette combinaison a un tel succès qu'il considère qu'il ne sera plus possible de les séparer à nouveau.

L'humain est irremplaçable

De même, ils ne croient pas qu'il soit possible que la technologie robotique puisse remplacer l'être humain. La connaissance humaine est nécessaire pour améliorer le processus de production. De même, des tâches telles que la surveillance avec un degré de précision maximum ne peuvent être effectuées que par l'homme. En d'autres termes, il y aura toujours des processus qui ne peuvent être exécutés que par un humain.

Au fur et à mesure que la technologie robotique progresse, de nouvelles spécialités sont apparues et donc de nouveaux postes à pourvoir. Et si le domaine total de la technologie robotique était autorisé dans toutes les tâches existantes, cela pourrait signifier un risque dans l'interaction et la formation de relations sociales entre les êtres humains. Vous pouvez donc être serein, puisque cette technologie n'est rendue publique que si la sécurité de l'homme sous toutes ses formes n'est pas garantie.

Applications de la technologie robotique aujourd'hui

La technologie robotique ne cesse de progresser et avec elle ses différentes applications. Il détient une part importante dans les secteurs de l'automobile et de l'électronique. Mais nous pouvons également le trouver dans des domaines tels que l'agriculture, la pêche, l'exploitation minière, l'exploration, le transport, l'éducation, la médecine, la géographie, l'environnement, entre autres.

Même au Japon, des technologies robotiques capables de déterminer l'humeur des gens ont été développées. Sa fonction est d'avoir des relations sociales avec les gens. Peut-être avez-vous entendu parler du nom de Peppers, le robot sociable.

Cependant, le but principal de l'existence de la technologie robotique est de contribuer à des tâches lourdes, voire dangereuses pour l'être humain. Son impact sur le monde moderne a amené certains pays à repenser leurs politiques internes pour le bénéfice et la subsistance de celui-ci.

https://www.youtube.com/watch?v=ZTAgDxL5t6M

Qui développe la technologie robotique ?

Le développement et la recherche en technologie robotique sont dirigés par l'Asie. Des pays comme la Chine, la Corée du Sud et le Japon, suivis de l'Europe et de l'Amérique du Nord, avec les universités les plus avancées comme centres principaux. Les entreprises ont ouvert des centres de recherche, elles sont aussi généralement les sponsors de ces universités afin de tirer profit de leurs recherches.

L'innovation de la technologie robotique devient chaque jour plus complexe. Cela commence à exiger un niveau plus avancé et plus profond et il faut des années de recherche acharnée pour faire une percée. Bien que cela ne signifie pas que c'est quelque chose de négatif, pour réaliser ces avancées, une grande collaboration entre différentes institutions, spécialistes, centres et entreprises axés sur la technologie robotique est nécessaire. Basé sur la vaste expérience acquise au cours d'années de travail mutuel.

Cette attitude collaborative est due au fait que les centres de recherche ont besoin de revenus, et que les industries ne disposent pas du personnel et des équipements formés qui permettent une évolution de leurs technologies robotiques.

Les industries ont besoin des progrès de la technologie robotique pour mettre à jour leurs processus internes. Ceci afin de fournir une qualité supérieure, de réduire les coûts et de mettre à jour leurs produits. C'est pourquoi ils financent leurs projets de technologie robotique auprès d'universités et de centres de recherche. Les deux parties en profitent, les universités recevant des fonds et les industries recevant les résultats des recherches effectuées.

Cela a également été possible grâce à l'avancement individuel de chaque domaine impliquant la technologie robotique. Par exemple, dans la mise à jour des microprocesseurs et des composants électroniques, des langages de programmation, des matériaux et de la génération d'énergie qui sont une partie essentielle de cette technologie.

La technologie robotique nécessite des investissements considérables et les résultats des études prennent des années. Mais, les universités et les industries comprennent qu'une fois la nouvelle technologie imposée, l'investissement est récupéré en moins de temps et ses avantages durent dans le temps.

Entreprises leaders dans la technologie robotique

Certaines des entreprises les plus actives dans la technologie robotique en termes d'intelligence artificielle sont du Japon les entreprises Kawasaki Heavy Industries, Yaskawa et Fanu ; de Suisse la société ABB ; d'Allemagne la société KUKA, pour n'en citer que quelques-unes. D'importantes entreprises de sécurité et de défense et des agences spécialisées dans les vols aérospatiaux se distinguent également. Ainsi que des entreprises axées sur les appareils électroniques personnels telles que Dyson (Angleterre) et Samsung (Corée du Sud).

Drones : technologie robotique

La relation étroite entre la technologie robotique et Internet est indéniable. Et cette relation a incité de grandes entreprises telles que Google, Facebook, Amazon, Alibaba et d'autres à intégrer cette technologie, comme l'utilisation de drones pour expédier leurs produits. Oui, les drones font également partie de la technologie robotique.

Les drones sont une technologie robotique capable de voler sans équipage. Ils disposent de divers capteurs et appareils qui vous aident dans votre navigation. Ils disposent d'un GPS pour la géolocalisation, de caméras avec connexion sans fil, d'antennes pour la connexion GSM et WiFi, entre autres capteurs selon leur application. Ils sont manipulés par un opérateur à distance avec une télécommande, ou, selon l'état d'avancement du drone, il peut utiliser son pilote automatique en suivant les coordonnées indiquées.

applications

Les drones sont la technologie robotique avec le plus d'applications aujourd'hui. En agriculture, par exemple, ils sont très utiles, car ils permettent de visualiser la récolte et d'obtenir des informations liées aux conditions du sol, de sa composition chimique à sa topologie. En fait, des drones ont été utilisés pour fumiger les plantations.

Des drones ont été envoyés sur le marché aux poissons afin de localiser les bancs de poissons. Cela s'est traduit par une diminution significative du temps nécessaire pour trouver ces écoles, ainsi que par une réduction du coût du carburant essentiel.

La technologie robotique des drones a été appliquée aux vols aériens sans pilote lorsque les missions présentent un risque trop élevé pour être effectuées par un humain. Ils ont servi à l'exploration et à l'espionnage, au transport de marchandises et à la réalisation de l'objectif de ces missions.

Propriété intellectuelle de la technologie robotique

La croissance de la technologie robotique a signifié qu'elle est un autre protagoniste dans l'étude de la technologie robotique. Bien que cela implique sans aucun doute un avantage pour son avancement, cela a également entraîné des litiges sur la propriété intellectuelle.

Les entreprises participant au financement ou au développement de la technologie robotique découvrent de plus en plus d'avancées importantes qui établissent des bases pour d'autres investigations. C'est pourquoi les entreprises commencent à se concentrer sur la protection de leur propriété intellectuelle en déposant des demandes de brevet pour protéger leurs intérêts personnels.

De plus, motivé par le fait qu'au fil du temps, de plus en plus d'industries sont intégrées dans le développement de la technologie robotique et que davantage de spécialités ou de disciplines en découlent, il est devenu plus courant de demander des brevets offensifs et défensifs pour la protection de la propriété intellectuelle.

Avantages des brevets

L'intention de demander ces brevets est la protection de votre intellect, la récupération de l'investissement, mais plus important encore, c'est de vous positionner un avantage par rapport aux autres entreprises.

De même, l'utilisation des brevets a profité aux petites entreprises qui ont développé des avancées dans la technologie robotique. En ayant un brevet qui protège leur invention, les grandes entreprises ne peuvent rien faire d'autre qu'offrir les fonds souhaités par les petites.

L'utilisation de brevets dans le domaine de la technologie robotique est sur le marché depuis les années 80 (années 2010), lorsque l'industrie a intégré des systèmes d'automatisation dans ses lignes de production. Et puis, à partir de XNUMX, les demandes de brevets ont de nouveau augmenté lorsque de nouvelles avancées en matière de technologie robotique ont été réalisées.

Les principaux demandeurs de brevets dans le domaine de la technologie robotique sont les industries automobiles et les entreprises d'électronique. Bien que les principaux brevets détenus par la robotique appartiennent aux universités et aux institutions publiques, les entreprises privées et les industries doivent maintenir leur relation étroite avec elles.

En fait, c'est grâce à cette relation étroite entre les industries et les universités que l'avancement de la technologie robotique est encore possible. Il peut difficilement y avoir une rupture entre les deux sans affecter le développement de la technologie.

La technologie robotique du futur

La technologie robotique est présente dans nos vies. Où que nous soyons, nous pouvons rencontrer la technologie robotique. Maintenant, après avoir décrit en détail l'origine de la technologie robotique, ses applications, ses avantages et ses inconvénients, nous abordons comment cette science peut être présente dans nos vies et comment les êtres humains ont réussi à interagir avec eux.

Parmi les avancées que les spécialistes de la technologie robotique ont constatées, il y a le travail avec la matière molle. Ce type de matériel leur permettrait d'innover dans d'autres domaines au profit de l'être humain. Ce type de robotique douce est envisagé aussi bien pour le domaine médical que pour l'industrie textile.

Son intention est de favoriser les secteurs les plus vulnérables tels que les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes handicapées, les personnes âgées. Son intention est que cette technologie douce, une fois implantée ou utilisée, améliore la qualité de vie de ces personnes. Voyons quelques applications.

peaux intelligentes

La technologie robotique a réussi à concevoir un composant robotique en matériau souple ou mou. La qualité de cette technologie est qu'elle permet d'établir une relation entre ce matériau mou et le tissu biologique.

La connexion entre le matériau souple de la technologie robotique et le tissu biologique mou de l'espèce humaine a permis à son utilisation d'être beaucoup plus sûre qu'entre un matériau rigide et un autre blanc. C'est ainsi qu'émerge une relation soft-soft.

Les spécialistes de la technologie robotique ont dépensé beaucoup de temps et d'argent pour développer ce type de matériau intelligent qui peut avoir un contact direct avec la peau humaine, y compris les connexions électriques. Une autre de ses innovations a été l'incorporation de composants électroniques dans ces matériaux souples.

Le développement de cette technologie robotique apportera les avantages de la fabrication de pansements médicinaux intelligents, qui permettront de cicatriser des plaies ayant montré une certaine résistance pour réduire la propagation rapide des bactéries. En d'autres termes, que ces bactéries ont des caractéristiques de résistance microbienne et ont donc résisté aux effets des antibiotiques. C'est là que la technologie robotique entrerait en jeu pour remplir son rôle de peau intelligente.

Des peaux intelligentes ont également été développées pour le domaine textile. Cependant, il faut beaucoup de temps pour qu'une seconde peau soit socialement acceptée dans notre vie quotidienne.

Parmi les utilisations qui ont été expérimentées dans le domaine textile figure la possibilité de concevoir des bobines de nylon et d'incorporer des composés d'alliages polymères qui contiennent un type de mémoire, ce qui permettrait le développement de costumes, dessins ou vêtements réactifs et actifs.

Ce type de vestiaire offrirait à l'utilisateur des fonctions qui améliorent la qualité de vie. Il pourrait vous donner de la chaleur en hiver ou vice versa.

dispositif d'assistance

Dans le domaine de la technologie robotique, la réponse aux besoins des secteurs sociaux les plus vulnérables a également été envisagée. Ici, les handicapés, les personnes âgées, ainsi que les personnes souffrant de certaines maladies entreraient.

Les scientifiques de la technologie robotique étudient la possibilité de concevoir, développer ou produire des composants qui peuvent aider les personnes handicapées, affaiblies ou âgées à retrouver leur mobilité.

Quand on parle de la possibilité de redonner de la mobilité à ces personnes, on fait référence à la possibilité d'impacter la qualité de vie de ces secteurs sociaux vulnérables.

En ce sens, en améliorant la mobilité de ce grand nombre de personnes, beaucoup d'entre elles pourront réintégrer les secteurs productifs. Cet impact serait non seulement sur le développement économique de la personne, mais aussi sur la qualité de la vie sociale, puisqu'il lui permettrait d'interagir avec d'autres pairs. La composante psychologique s'y ajoute, puisqu'ils se sentiraient utiles, productifs et capables d'accomplir des tâches pour leur propre bénéfice et celui de leur famille.

Un autre avantage que ces conceptions intelligentes peuvent avoir est qu'elles offrent la possibilité d'avoir une communication directe avec la peau. En d'autres termes, grâce à leurs mécanismes intelligents, ils seront en contact avec la peau. En établissant une relation entre ces composants et la peau, il peut y avoir une stimulation automatique entre eux. En ce sens, on pourrait affirmer sans hésiter qu'il y aurait une forme de communication tactile entre le vêtement et celui qui le porte.

Selon les spécialistes, les dessins ou costumes qui contiennent des composants tactiles intelligents pourraient générer certains types de sensations d'affections naturelles au toucher. En d'autres termes, les personnes qui portent ces vestiaires pourront disposer d'un canal de communication. L'un de ses avantages pourrait être que le porteur du vêtement peut communiquer avec ses vêtements pour satisfaire certains besoins d'affection naturelle tels que les caresses, les chatouilles, entre autres. Son intention est de procurer à l'être humain des sensations tactiles agréables pour l'être humain.

Dispositif médico

Partant de la relation entre la technologie robotique douce et les tissus biologiques, il est possible de penser que dans un avenir pas trop lointain, des dispositifs permettant une interaction physique avec des structures internes pourront être implantés dans l'espèce humaine.

L'idée centrale de est que grâce à l'élaboration de ces dispositifs intelligents, ils peuvent être implantés dans des structures internes avec la possibilité de restaurer les fonctions des organes ou des structures internes qui ont été endommagés ou sont tombés malades. Cela reviendrait à améliorer la qualité de vie du patient et même à prolonger son existence.

Un autre exemple est que nous pouvons imaginer une personne souffrant d'un certain type de cancer. Fréquemment, ces patients doivent passer par un processus d'ablation d'un organe affecté par la maladie. En installant ces appareils intelligents, il est prévu que ce type de technologie robotique puisse restaurer ou supplanter la fonctionnalité de cet organe. Ainsi, le patient pourra améliorer sa qualité de vie.

Actuellement, ce type de technologie robotique douce évolue rapidement. Cependant, on estime que leur intégration dans le domaine médico-clinique sera disponible entre dix et quinze ans.

technologie robotique biodégradable

Actuellement, comme on le voit, la technologie robotique a été conçue avec un matériau rigide. Ces robots ont une durée de vie utile, en ce sens ils doivent être remplacés à un moment donné. Ses composants ne sont pas biodégradables, donc au fil du temps, ils représenteront des dommages à l'environnement.

Pour les spécialistes de la technologie robotique, cela représente un défi. L'idée des scientifiques est de concevoir une technologie robotique avec un matériau biodégradable. L'avantage de fabriquer des composants avec ces caractéristiques est de supposer que lorsque les robots atteignent leur durée de vie, leur matériau ou leurs composants peuvent être réutilisés.

L'idée est que tout le matériau avec lequel ces appareils intelligents ont été conçus peut être récupéré, transformé et traité pour concevoir de nouveaux composants. Cela réduirait l'impact environnemental de l'utilisation de la robotique.

D'autre part, l'importance d'un robot biodégradable est qu'il ne faut plus se soucier des déchets que laisserait un robot. Depuis, ils seraient déjà conçus avec la réutilisation de ses composants à l'esprit.

La robotique douce biodégradable, en plus d'être censée être sans danger pour l'environnement, son matériau doit se dégrader sans affecter la nature. En d'autres termes, les robots peuvent être conçus pour vivre, mourir et parvenir à disparaître à court terme de l'environnement.

Conclusions

La technologie robotique est la science en charge de la recherche, de la conception, du développement et de la construction de tous types de robots.

De même, la technologie robotique a fourni des solutions efficaces dans différents domaines tels que la médecine, l'industrie, l'électronique, l'agriculture, la foresterie, l'armée, l'automobile, pour aider les personnes associées à des secteurs vulnérables tels que les personnes handicapées, les personnes souffrant de problèmes de santé, les personnes âgées, entre autres. .

La technologie robotique offre comme autre avantage l'optimisation des processus de production, l'amélioration du temps sur la chaîne de production, la réduction des coûts et l'augmentation de la qualité du produit final.

D'autre part, une autre des prérogatives de la technologie robotique est son application dans des environnements à haut risque pour l'homme, ce qui permet de réduire les accidents du travail chez les travailleurs, voire d'étudier des terrains aux conditions extrêmes comme l'exploration d'autres planètes. .

De même, il a été considéré comme avantageux pour les enfants d'interagir avec la technologie robotique, car cela leur permet de développer leurs capacités à penser logiquement. En ce sens, ils pourront établir des relations entre les capteurs et les moteurs. Par conséquent, c'est un moyen pour les nourrissons de promouvoir la pensée inductive et déductive. Cela signifie qu'ils iraient du particulier au tout et du tout au particulier.

Grâce à l'avancement de la technologie robotique, il y a eu une croissance significative dans les multiples disciplines qui impliquent cette technologie. Et il est important de reconnaître la participation de l'industrie à cette évolution. Il est clair que cette technologie, en bénéficiant aux universités et aux industries, a également profité à la population mondiale du produit de ces développements technologiques.

Il ne sera plus possible pour l'être humain de réaliser des activités à l'échelle industrielle sans technologie robotique. Il n'est plus possible de maintenir le monde tel que nous le connaissons sans la technologie robotique.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

*

*

  1. Responsable des données: Blog Actualidad
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.